26 novembre 2012

Roses de mai

Roses de mai

rose-rouge

Voici le temps des odeurs sublimes,

Sublimes et odorants parfums mélangés.

Voici le temps où l'espace démesuré

Du ciel, se confond, dans sa douceur

Bleutée, à la création naturelle et subtile.

La tige souple et onduleuse, à la délicate épine,

Sa jolie tête offerte et fière, aux pétales ouverts ;

Et son parfum enivrant, sa couleur pourpre

Au velours rare, piqué de blanc ;

Tout cela, quand je le prends dans mes mains,

Me fait oublier, presque ignorer,

Qu'à sa fatale et déchirante beauté,

Se mêle la douleur de ma peau écorchée ;

Par mon agaçante curiosité d'avoir voulu la respirer,

La voici cette rose, qui grandit dans mon cœur,

Pour t'aimer, et peut-être aussi...

 

Rose-pourpre-et-blanche

trefles-dores

Posté par grainedeciel à 23:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


30 septembre 2012

Hymne au souvenir du temps qui passe

Hymne au souvenir du temps qui passe

(paroles pour Adagio d'Albinoni)

losanges-dores

Puisque le temps ne dure

Loin des passions promises

J'irai si l'on me permet

M'enterrer loin des regrets

Là où l'on ne peut dormir

Qu'en mourant.

 

J'aurais voulu partir

Dans des nuits de plaisir

Mais on ne peut que donner

Ce que l'amour a juré.

Dans mon destin tout entier

J'ai promis


De ne surprendre qu'un instant

L'amour que m'ont volé

La Vérité et le Pardon

Que j'ai dû confier

Aux célestes déités qui m'avaient Châtiée.


J'entends qu'elles parlent

J'entends qu'elles m'obligent à prier.


Si loin de la vie suprême

Que j'aurais pu connaître

Juste assez pour adorer

Ce que j'avais mérité

 

Je suis tombée dans cet oubli

Je pleure, je meurs sans aucun bruit.

Mais sans amour que puis-je être car

Loin de pardonner, tristes vérités

Qui m'ont fait perdre les seuls moments

Dont mes pensées comme au printemps

Chassaient l'hiver !

 

Et le temps meurt et la vie se détruit

Comme une fleur flétrie.


Jardins de l'heure dernière

Terreur de l'heure qui passe

Quand viendrez-vous me chercher

Pour me couvrir de baisers.

Le destin m'a tout repris

Je n'ai plus qu'à mourir.

 

souvenirs2

barre-doree

Posté par grainedeciel à 14:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 septembre 2012

Arachné revient (arachnophobie)

Arachné revient

(Arachnophobie)

arabesque-or

Adieu, monde vivant ;

Adieu, monde terrestre, souvenir du Temps.

Ce chant monotone, lentement qui se dévide

Comme la bobine de ma vie, ravage ce cœur vide

Et souillé de mille toiles invisibles.

Mais laisse-moi ton empreinte dans mon cœur possédé

Car je veux sentir le goût de ma peur

Quand paraît ton ombre inhumaine et multipliée.

Je te vois, hélas, partout sous diverses formes

Dans mon imagination obsédée.

Aujourd'hui, je pars lorsque toi tu reviens,

Pour te quitter, toi et tes espoirs maudits,

Tes multiples visages et ta Terre où je ne me vois pas.

Adieu donc, Monstre de folie ;

Adieu, vivante créature.

Chante encore, puisque toi tu peux !

 

araignee2

barre-doree

Posté par grainedeciel à 23:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]