27 février 2016

Amour

Amour

barre-roses-coeur-rouge

C'est ainsi chaque soir, je me souviens de nous :

Je revois dans tes yeux plus brillants que la lune

L'expression d'un amour, dans une foi commune,

Harmoniser - en secret - nos vœux les plus fous

 

Amour ! Amour ! Ce mot généreux et troublant

Aussi doux que ton nom et plus frais qu'une rose

Mêle dans nos cœurs - qu'une fine pluie arrose -

Nos joies ordinaires à la magie de l'instant

 

Car aux attraits de l'or, des perles et du satin,

Tout un luxe qui rendent nos poses lascives,

Je préfère les charmes de nos amours vives :

Blanches liqueurs nous enivrant jusqu'au matin

 

Quand les feux du soleil surprennent notre amour,

Plus que jamais, entre tes bras, je suis vivante

Et je m'enroule autour de toi comme une plante :

La promesse de nous aimer jour après jour.

amants-heureux2-fragonard

 barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 13:15 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


04 mars 2015

C'était Hyères

C'était Hyères

barre-feuilles-bleues

Toujours un visage vient hanter ma mémoire

Et je revois alors comme si c'était hier,

Sous le feu du soleil au sommet de sa gloire :

Toi, près de moi, qui m'apparaît solide et fier

 

Enfin seuls au monde, nous suivons le rivage !

Tes baisers sur mes joues ont la douceur de l'air

Et face à la mer mon esprit prend le large

- Grisé d'amour, de vent et du goût de ta chair -

 

Quand la nuit s'étend derrière la porte close

Tu me couvres de fleurs qui promettent l'amour ;

Parfums de lavande, mimosa, laurier rose

 Aux tiens se mêlant jusqu'à la pointe du jour

 

Puisque chaque heure me rappelle tes tendresses

J'aimerais que revienne ce tendre printemps

Pour toujours, par la magie de nos caresses

Oublier que, bien trop vite, passe le temps !

 

Et si des larmes parfois baignent mes paupières,

Je t'aime encore ici comme si c'était Hyères.

 

phare-sanary

barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 14:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 octobre 2014

Ivresse

Ivresse

fleurs-vertes

 

J'entre en un lieu aux volets entrouverts,

Une chambre mi-close où je me risque

A devenir - telle une fille, une odalisque -

Une âme perdue au fond de tes yeux verts

 

La lune dévoile sans en avoir l'air

Derrière l'artifice d'une brume anisée

Ce piège qui rend toute femme : apprivoisée,

Et qui visite tous les pores de ma chair

 

Tes baisers grisants comme une liqueur

Révèlent alors à mon corps fébrile

Ton cœur amoureux - quoique versatile -

Non dans un cri mais un rire vainqueur

 

Pourtant, tout ce luxe fait pour charmer

Ne cache rien de la peur qui me hante

Quand tu murmures d'une voix caressante :

Quitte à mourir, autant mourir d'aimer !

 

romeo-et-juliette

barres-coeurs

 

Posté par grainedeciel à 14:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 novembre 2013

Tu m'aimeras, au déclin du jour

Tu m'aimeras, au déclin du jour

barre-automne-3

Je resterai ici, dans l'éternité du soir,

Belle et froide - comme le jour qui s'enfuit,

Et tu m'aimeras ainsi - apprivoisant la nuit -

Plus resplendissante qu'un ostensoir.

 

Si le sombre Hiver ne m'achève pas avant,

Pourrai-je faire de toi mon éternel amant ?

Comme dans un rêve : t'enlever, t'aimer,

Et t'enivrer de baisers - sans t'abîmer.

 

Dans tes bras, en attendant le Printemps,

J'oublierai les blessures du Temps,

A jamais prisonnière de ta lumière dorée

Tant qu'à tes yeux je resterai : ton adorée.

 

Sous le ciel luisant comme un ostensoir,

Tu m'épouseras dans ce jour en déclin,

Délivrés d'un monde qui se meurt enfin :

Il n'y a pas d'amour sans l'éternité du soir !

 

feuilles-mortes-automne

barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 15:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 avril 2013

Nos amours vives

Nos amours vives

fleur-rouge

Quand, magnifiquement, je surgis du néant

Parée des attraits d'une femme légère,

Et que les artifices de ton corps brûlant

M'hypnotisent grâce à ton habileté d'amant,

Au pouvoir de ton sexe, je deviens prisonnière.

 

Tout le sang de mes veines, en une seule fois,

Se déverse d'un océan jusque-là silencieux

Sur une Terre desséchée depuis des mois,

Ravivant le feu d'un amour auquel je crois

Et qui se dilate au fond de ton œil luxurieux.

 

La nuit venue - mâtinée de pourpre et d'or,

Dans une chambre au doux parfum de rose,

Tu expérimentes la conquête d'un trésor

Derrière un voile tendu comme un décor

Éthéré ; mais stigmatisé, il s'anamorphose.

 

Et, sous les étoiles de nos Paradis électriques,

Tu juxtaposes nos cœurs qui s'harmonisent

Aux chants ultimes des plaisirs érotiques,

Pour réapprivoiser nos complaintes lyriques

Qui meurent et, lentement, se déshumanisent.

 

homme-femme-amoureux

barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 11:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 décembre 2012

Un cœur rempli de roses

Un cœur rempli de roses

barre-roses-coeur-rouge

La nuit voile de son rideau de brume

La paix religieuse des tombeaux,

Tandis que l'ennui va et se consume

A la lueur phosphorescente des flambeaux.

 

Tandis que l'ennui va et se consume

Comme une étoile évanescente,

On dirait qu'une chape d'amertume

Brûle sous une flamme incandescente.

 

Cet heureux abandon reçoit en héritage

L'étrangeté d'un Amour sublime,

Pareil à la quiétude d'un ermitage

Lorsque la folie disparaît dans l'abîme.

 

Pareil à la quiétude d'un ermitage,

Son cœur est une prison pleine de roses

Qui murmure comme un doux présage

L'art d'aimer derrière les portes closes.

 

coeur-fleur-rose

barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 13:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 juillet 2012

Le parfum des roses

Le parfum des roses

roses-roses

 Quand la lune s'arrondit et me soumet à sa beauté

Je vois tes rivages à la clarté de sa rondeur divine ;

Et, lorsque sur ta peau nacrée la lumière s'incline

Tu resplendis et me conquiers par ta souveraineté.

 

Ton corps nu retient la tiédeur de ce glorieux été

Attirant avec malice la ferveur d'une langue mutine ;

Ce qui se révèle a la rareté d'une fleur sans épine :

Nos douces caresses ancrées sur l'astre argenté.

 

Alors cette fleur, s'ouvrant pour toi en royale corole,

Reçoit ton baiser en son cœur carminé, et son auréole

Comme une rose, se mue en un tendre bouton satiné.

 

Tout cela m'évoque la paresse d'anciennes colonies,

Des voyages mystérieux auprès d'un amant obstiné

Voguant sur des mers inviolées, aux richesses infinies.

 

couple-enlace2

barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 12:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 juillet 2012

Lune blanche

Lune Blanche

fleurs-roses-mauves

Dans le matin calme des langueurs anciennes

Il y a l'onde pure de mes rêveries quotidiennes ;

Et, quand la Lune pâlit sous l'éclat d'or du Soleil

Je m'éternise, lascivement, dans un demi-sommeil.

 

Cet étrange matin a la beauté d'une Vénus pâle,

Une aube timide de vierge à la fraîcheur boréale ;

Son sang pur se répand en rivière torrentielle

Pour augurer une verte renaissance existentielle.

 

Ainsi apaisé dans ce voluptueux bonheur solitaire

Mon cœur décadenassé imagine un amour salutaire :

La douce vertu du don artificiel de mes jours irisés

Qui console mon âme, tel l'effluve des alcools anisés.

 

Un silence amoureux, où la quiétude s'immortalise

M'ancre pour toujours à son esprit qui me vitalise ;

Ce silence ! Ultime plaisir avant que je le retrouve

Comme chaque nuit, dans ce cocon où il me trouve.

 

lune-blanche-mauve

barres-coeurs

Posté par grainedeciel à 12:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juillet 2012

Dolce Vita

Dolce Vita

fleurs_marguerites

  Lorsque l'air embaumé de parfums envoûtants

Adoucit mon réveil de senteurs tièdes et légères,

Jasmin et violette composent des arômes entêtants

Pour enivrer mon esprit de voluptés éphémères.

 

Dans la moiteur paresseuse du matin, indolente

Je respire à loisir ces fleurs tendres et sucrées

Leur sève capiteuse distille une liqueur somnolente

Philtre hallucinogène aux essences poivrées.

 

Cette rosée odorante m'inspire tel un élixir

Et engendre d'ardentes rêveries énigmatiques

Il y a un charme caché au fond de mon désir

Flamme atténuée par de profonds narcotiques.

 

Un vif éclat éblouissant, soudain, me réveille

Cet astre, qui n'a rien de céleste, m'illumine

De sa royale beauté ; sa vue même émerveille

Le Soleil qui se pare d'une lueur opaline.

 

Mon âme encore assoupie se berce d'un appel

D'une limpidité cristalline, chant mélodieux

A l'harmonie parfaite suscitant un plaisir sensuel

Qui s'étend à l'infini jusqu'en nos cœurs radieux.

 

Lorsque l'air embaumé d'un parfum envoûtant

Adoucit mon réveil d'une senteur tiède et légère,

C'est toi que je sens en cet antre réconfortant

Dont ta présence a fait jaillir la pleine lumière.

 

soft_light

 barres_coeurs

Posté par grainedeciel à 19:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]