14 juillet 2012

Raison hantée (Duo avec Yannig)

Raison hantée

fleches-dorees

Dominé -dans la nuit- par des pulsions étranges,

L'esprit hanté par la luxure et le blasphème

Travestit ses travers, par un vieux stratagème :

Faire passer les démons pour d'authentiques anges

 

Aguerri aux ouvraisons de bouches méthodiques

C'est, combinant les débris d'une vie à demi-remplie,

Qu'il transforme en sève cascadante et multiplie :

Les haleines nauséeuses et les baisers spasmodiques

etoile

Dissimulée sous le vernis d'une fausse pudeur,

Cette âme électrisée par des sourires mielleux

Assume, sans complexe, ses propos fielleux :

Revendiquer effrontément une fallacieuse candeur

 

Et, pervertie par le rythme effréné de sa nature,

Elle scande l'idée sublimée sous un ciel statique

Qu'une étrangeté se dévoile à son œil extatique :

La prodigieuse bestialité d'une aimable créature

 

le-cauchemar

trefles-dores


etoileDuo avec Yannig etoile

 

Posté par grainedeciel à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 juillet 2012

Introspection

Introspection

arabesques-rouges

Et lorsque la Mort s'exile, en partance pour d'autres rives,

Imperturbable, je marche sur les vestiges de ma vie d'avant

Débris ordinaires d'un siècle tranquille rendu éprouvant

Par des envies de bonheur transfigurées en peines vives.

 

Mais elle se souvient de moi, et de ses serres agressives

Arrache mon cœur dur et métallique, dévoré d'ambition

Dont seul un souvenir pourrait ressusciter une émotion

Dans les tréfonds sans chaleur de mes amours captives.

 

Voici qu'Elle me revient d'un océan de sordides ténèbres

S'accoupler à une forme de vie plus belle et plus grise :

Un labyrinthe fièrement dressé dans un univers qui s'enlise

D'où ne sort que la rumeur de froides oraisons funèbres.

 

Si je fus aimée autrefois, j'ai fait d'anciennes conquêtes

Un amas poussiéreux et ce phare bancal, de son œil unique

M'éblouit d'une Vérité audacieuse pour mon âme sceptique,

Qu'en-dessous se cache le prix de mes nouvelles quêtes.

 

coeur-femme-rouge

  barre_doree

Posté par grainedeciel à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 juillet 2012

Le saut de l'Ange

Le saut de l'Ange

gif_ange2

 Je veux, pour toi qui règne sur un éternel été

Te donner un Ange qui t'ornera de sa pureté

 

Je veux que sa beauté affranchisse ta mémoire

D'une existence martyrisée dans ton purgatoire

 

Il te fera, d'un linceul immaculé, un habit aérien

Et, de ses ailes graciles, à la blancheur virginale

T'emportera loin de ce monde où tu ne vois rien,

Ce qui a sombré dans la lente agonie hivernale.

 

J'erre parmi d'étranges silhouettes décolorées

Qui tombent à mes pieds dans un silence glacial

Expirant dans ma tombe décorée de roses givrées,

Âmes perdues gardées dans mon repaire sépulcral.

 

J'ai, pour soulager ma conscience, choisi de t'aimer

Sans fleurs ni couronnes, pour conjurer ma lâcheté

Et ma peur, herbes folles qu'il me faudra exhumer

Afin qu'elle soient sacrifiées sur l'autel de ma vanité.

 

Le voici cet Ange, pour exalter ta banale destinée

A l'abri des regards dans ta demeure illuminée.

 

Mais le regardant veiller sur l'univers des vivants

Tu le trompes pour l'anéantir, Lui et les survivants !

 

ange_noir

trefles_dores

Posté par grainedeciel à 20:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juillet 2012

Eternity

Eternity

etoile-doree2

 A l'heure où s'imaginent de vaines échappatoires

Hors des murs destructurés de ma conscience

Je transforme mes nuits en possibles exutoires

Avilissant mon âme de ma tranquille innocence.

 

A l'aube, tout se meurt en d'infernales convulsions

Et me ressuscite en adorable muse idyllique

Je déserte pour un temps ces inexpressives pulsions

Sans renoncer au ravissement d'une voix angélique.

 

Si les souvenirs dépérissent dans cette double vie

Ma mémoire fracturée idéalise un être de chair

Qui magnifie mes jours en préservant son envie

D'éterniser son vœu : rester libre comme l'air !

 

Alors je continue, inlassablement, ces jeux stériles

Pour tromper mon ennui et anesthésier mes douleurs

Ce qui transparaît d'illusoire dans ces plaisirs futiles

Me rend docile et clarifie mes yeux embués de pleurs.

 

Lorsque la nuit revient étendre son obscurité

Dans mes pensées confuses à l'invariable mélancolie

Je pense à Lui, parfaite incarnation de l'éternité

Et déleste mon cœur de ce passé, qu'enfin, j'oublie.

 

melancolie

 papillons_bleus_noirs

Posté par grainedeciel à 17:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juillet 2012

Désordre

Désordre

 arabesques-dorees

Il règne dans mon esprit désaxé une agitation

Dont nos murs garderont l'empreinte indélébile

Nos âmes s'agitent dans une profonde mutation

Perpétuelle et cyclique rendant notre vie immobile.

 

Cet amour désincarné, obscurci par le doute

Me faudra-t-il l'abjurer si je ne peux y prétendre ?

Cette pure tendresse que ma folie a dissoute

A ébranlé ma raison et ton affection la plus tendre.

 

Je connais l'éternité, je la vis chaque jour, immuable

Lorsque s'insinue goutte à goutte ce fluide toxique

Aux heures les plus tragiques de ma passion coupable

Tu annihiles ma volonté par ton charme magnétique.

 

Se parant de clairs-obscurs d'une singulière candeur

Ma nature imparfaite et inquiète inspire une mélancolie ;

Et toi, esthète accompli, tu en rejettes la laideur

Pour m'entourer avec grâce d'une faveur qui se multiplie.

 

Si je suis condamnée pour mes fautes et, à tort, exilée

Ma solitude me rend vulnérable et ma pensée se délite

C'est une ère de perfection dans une tombe scellée

Que tu conçois pour moi, désormais ton unique satellite.

 

tristesse 

papillons_bleus_noirs

Posté par grainedeciel à 12:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juillet 2012

Dolce Vita

Dolce Vita

fleurs_marguerites

  Lorsque l'air embaumé de parfums envoûtants

Adoucit mon réveil de senteurs tièdes et légères,

Jasmin et violette composent des arômes entêtants

Pour enivrer mon esprit de voluptés éphémères.

 

Dans la moiteur paresseuse du matin, indolente

Je respire à loisir ces fleurs tendres et sucrées

Leur sève capiteuse distille une liqueur somnolente

Philtre hallucinogène aux essences poivrées.

 

Cette rosée odorante m'inspire tel un élixir

Et engendre d'ardentes rêveries énigmatiques

Il y a un charme caché au fond de mon désir

Flamme atténuée par de profonds narcotiques.

 

Un vif éclat éblouissant, soudain, me réveille

Cet astre, qui n'a rien de céleste, m'illumine

De sa royale beauté ; sa vue même émerveille

Le Soleil qui se pare d'une lueur opaline.

 

Mon âme encore assoupie se berce d'un appel

D'une limpidité cristalline, chant mélodieux

A l'harmonie parfaite suscitant un plaisir sensuel

Qui s'étend à l'infini jusqu'en nos cœurs radieux.

 

Lorsque l'air embaumé d'un parfum envoûtant

Adoucit mon réveil d'une senteur tiède et légère,

C'est toi que je sens en cet antre réconfortant

Dont ta présence a fait jaillir la pleine lumière.

 

soft_light

 barres_coeurs

Posté par grainedeciel à 19:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Survivance

Survivance

ange

 Je n'ai plus entendu ton pas,

Ton souffle, je ne l'ai plus ressenti

Rien ne me soulage de ton trépas

Et de toi, ne reste qu'un univers anéanti.

 

J'ai jeté au loin ma peine, mes douleurs

Et je les enfouies, recouvertes de cendre ;

De mon lointain domaine, j'ai pleuré des fleurs

Pour qu'Elle accepte de te rendre.

 ~

 Dans ta sombre demeure inaccessible

 Où tu reposes pâle, éternellement esseulée

Mes appels sont sans écho et toi, impassible

Tu restes absente, sans pitié pour mon âme voilée.

 

Alors je t'attends, silencieuse et patiente

 Essayant d'effleurer ton être immatériel

 Ton salut s'éternise, ta félicité latente,

Mais les Anges te feront don du Ciel.

 

ange

trefles_dores

Posté par grainedeciel à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Sur ma plaine... des fleurs

Sur ma plaine... des fleurs

rose_rouge

 

 Là, sur ma plaine, se meurent par centaines de tristes fleurs,

Roses épineuses qui s'asphyxient dans mon âme désolée

Et combien elle se traîne et s'étire dans sa forteresse exilée

Cette lourde chape qui m'écrase et m'endeuille de ses pleurs.

 

Désormais, sur mes matins, se lèvent des lueurs aux pâleurs

Nébuleuses et froides ; aubes blafardes me réveillant esseulée.

Le soleil se voile, les étoiles s'éteignent, et me laissent mutilée

J'ignore comment vivre, maintenant qu'il n'y a plus de couleurs.

 

Mon martyre prendra-t-il fin, hors de ces serres qui m'abîment

Et où disparaître si je dois fuir ces sentiments qui m'animent ?

Mon cœur tremble et agonise sous les blessures de ses lésions.

 

En proie à mes tourments, à de sombres fureurs latentes

Je n'entends plus ces furieux orages me bercer d'illusions

Dont je ressens la douleur lors de ces trop longues attentes.

 

rose_noire

barre-doree

Posté par grainedeciel à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Transparences

Transparences

 petits-anges

 Regarde ce beau chœur d’enfants chéris et bénis

Écoute leurs voix ultimes et éclatantes, vibrantes

Qui s’envolent dans les cieux en mélopées riantes

Elles répandent leurs messages de bonheurs infinis.

 

Je les emporte avec moi là où je vais, à jamais réunis

Anges glorifiés par la grâce de leurs âmes aimantes

A travers leurs transparences, j’aperçois bien vivantes

Leurs bontés célestes immortelles, purs esprits unis.

 

J’ai bu dans leur calice un doux nectar d’éternité volée

Qui m’aide à quitter cette courte vie qui s’était étiolée

Je m’évapore dans l’éther en brume légère désormais.

 

Pour adoucir ton sommeil troublé, une étoile souveraine

Déverse sur toi des larmes d’or et de perles : je t’aimais !

Tu restes libre mais seul, recherchant ma terre lointaine.

 

ange-papillon

 trefles_dores

Posté par grainedeciel à 16:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]