Un cœur rempli de roses

barre-roses-coeur-rouge

La nuit voile de son rideau de brume

La paix religieuse des tombeaux,

Tandis que l'ennui va et se consume

A la lueur phosphorescente des flambeaux.

 

Tandis que l'ennui va et se consume

Comme une étoile évanescente,

On dirait qu'une chape d'amertume

Brûle sous une flamme incandescente.

 

Cet heureux abandon reçoit en héritage

L'étrangeté d'un Amour sublime,

Pareil à la quiétude d'un ermitage

Lorsque la folie disparaît dans l'abîme.

 

Pareil à la quiétude d'un ermitage,

Son cœur est une prison pleine de roses

Qui murmure comme un doux présage

L'art d'aimer derrière les portes closes.

 

coeur-fleur-rose

barres-coeurs